Stacks Image 13961
Les fibres de verre, de carbone ou d'aramide sont tissées afin de former un tissus plus facile a utiliser dans la stratification de pièces en composites.

L'armure, dans la terminologie du tissage de textile, désigne le mode d'entrecroisement des fils de chaîne et des fils de trame.

Il existe trois armures principales : taffetas, sergé et satin.
Ces trois armures donnent des propriétés d'application, d'esthétique et de résistance différentes.
Stacks Image 13988

L'armure taffetas (toile)

L'armure la plus simple avec croisement régulier des deux systèmes de fils ce qui produit deux côtés égaux suivant la formule d'armure L 1/1.
Les tissus taffetas se drapent mal mais la stabilité dimensionnelle est bonne.
En voile RC ils sont utilisés en faible grammage (<50g/m^2) comme couche de surface.
Stacks Image 14018

L'armure sergé

L'avantage de l’armure sergé est qu’elle permet d’obtenir, avec le même nombre de fils, un tissus beaucoup plus flexible.
Le fil de chaîne passe en alternance au-dessous d’un fil de trame, puis au-dessus de deux fils de trame. Le fait qu’il y ait moins de contact entre le fil de trame et le fil de chaîne procure une plus grande souplesse au tissus. L'effet du motif en oblique est obtenu par le décalage du fil de chaîne.
Ce tissage produit des tissus flexibles et faciles à draper et nous les utilisons pour la stratification des pièces a fort galbe (coque, bras de liaison, etc) en grammage de 100 à 200g:M^2
Stacks Image 14044

L'armure satin

C’est un tissu uni dans lequel on évite tout effet accentué de diagonal, grâce à des disséminations des point de liage. Il n’ y a qu’un seul point de liage sur chaque duite du rapport d’armure.
Les tissus de satin fournissent la meilleure rigidité dans le stratifié. Facile à draper et très flexible.
Super lorsque l'on peut en trouver dans les grammages utilisables en RC.
Stacks Image 14077

Multi-Axiaux ou directionnels


En fait, les multiaxiaux sont des renforts "non-tissés" avec des assemblages de couches unidirectionnelles dont les fibres sont cousues ensemble par un fil à coudre.

Chaque couche est orientée dans un sens différent ce qui permet de produire des renforts adaptés à la spécification indiquée de l'application. On obtient une rigidité mécanique plus haute avec un multiaxiaux qu'avec un tissu de la même épaisseur du stratifié.

Les grammages proposés trop important, font qu'ils sont inutilisables en voile modèle réduit.

Les multiaxiaux peuvent être réalisée selon des spécifications précises:
• Nombre de couches
• Orientation des couches
• Poids des couches
• Type de fibres
• Largeur du non-tissé